1958 - La classe des filles et des gars nés en 1938

De GrandTerrier

AppareilPhotoNB.jpg

Une photo de classe de jeunes conscrits et de jeunes filles né(e)s en 1938.

ArméeF.png

Autres lectures : « 1955-1986 - Les gars de la classe 1956 d'Ergué-Gabéric » ¤ « 1957 - Les gars de la classe nés en 1937 » ¤ « 1929-1959 - La classe des jeunes gens nés en 1909 » ¤ 

Présentation

Au début et au 2e tiers du siècle dernier, une classe était une sorte de coterie ou de clan pouvant regrouper quelques dizaines de jeunes gens d'une même commune, et nommée par l'année de leur 20 ans, l'année où ils étaient généralement appelés au service militaire.

Et leur premier rassemblement cette année-là était festif et donnait lieu à une photo souvenir. La classe 1958 photographiée ci-dessous est formée des jeunes gens, mais aussi pour la première fois des jeunes filles, nouveauté qui leur vaut le qualificatif « d'avant-garde ».

Merci à Pierrot Riou [1] pour nous avoir communiqué la photo, ainsi qu'à René Le Reste [2] de la classe 1956 et à Raymond Feunteun de la classe 1957 pour avoir identifié des têtes.

Néanmoins, comme la photo est un peu floue, l'attribution des noms n'est pas certaine, et certaines erreurs peuvent s'y glisser. Appel aux bonnes volontés supplémentaires pour continuer le travail, et éventuellement aux participants pour les anecdotes relatives à la fête de classe, aux chapeaux et aux écharpes de miss ...

Photo de "la classe"

Classe 1958 Ergué-Gabéric
        24 25 26 27 28   29 30 31  
10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
                    8 9
     1    2  3    4  5    6  7

Annotations

  1. 1,0 et 1,1 Pierrot Riou s'installera avec son épouse dans la région rennaise. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « PierrotRiou » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  2. René Le Reste, né le 28 février 1936 à Garsalec en Ergué-Gabéric, écolier de l'école St-Joseph à Lestonan, a travaillé comme infirmier à l’hôpital psychiatrique de Quimper. Baigné dans la langue maternelle bretonne, il a interprété pendant de longues années, avec son ami Lannig Meur, des sketches en breton. On notera entre autres les moments forts comme « La Grève de St-Tugen » (comédie de René Le Reste) ou « Butun Kaoc'h Mar'ch » (pièce de Per-Jakez Hélias) à Quimper en 1974. Ils jouent régulièrement de 1974 à 1986, surtout en Cornouaille, mais aussi au CAC à Brest, à Plouvorn, Redon, et pour le Festival de Cornouaille, sous le nom de troupe « Groupe Biskoaz - Kemend all » ou « Variétés villageoises » tout simplement quand ils jouaient à l'école du Moulin Vert. Amateur de sports, il accompagne le grand club Quimper Volley pendant 38 ans, et reçoit la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports en avril 2019. Interviewé en breton sur ses souvenirs personnels et professionnels, il participe à plusieurs émissions de Radio-Kerne.
  3. Marcelle Aveugle, future épouse de Jean Rien.
  4. Par la suite Jean-Louis Feunteun travaillera dans l'Education Nationale (CES) et habitera le Loir-et-Cher (41).



Tamponsmall2.jpg
Thème de l'article : Photographie d'antan Création : Novembre 2019    Màj : 4.09.2023
Conformément à l'article 9 du Code civil, aux recommandations de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), toute personne nommément citée peut exercer son droit de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant par courrier électronique envoyé à l'adresse suivante : adminAt.gifgrandterrier.net.